Chargement...

video de capoeira

Mestre Camisa : invité d’honneur du Batizado 2017

Cette année, pour notre batizado collectif du 8 au 11 juin 2017, nous aurons l’immense honneur et la joie d’accueillir le fondateur de notre école, Abadá-Capoeira : Mestre Camisa !

Sa biographie

Né en 1956 à Jacobina dans l’Etat de Bahia au Brésil, dans une famille de cinq capoeiristes, Mestre Camisa, de son vrai nom José Tadeu Cardoso, a commencé la Capoeira dans les années 60 avec son frère aîné, Camisa Roxa. Après la mort de son père, toute la famille déménage à Salvador de Bahia, la capitale de l’Etat. Il continue alors à pratiquer la capoeira en participant aux nombreuses rodas organisées à cette époque dans la rue de la capitale bahianaise, principalement celles des Mestres Waldemar et Traíra, Rue Pero Vaz. Voyant l’attrait de son fils pour cet art ancien qu’est la capoeira, sa mère décide de l’inscrire à l’Académie de Mestre Bimba (1), déjà une référence à l’époque. En moins d’un an, il devient un élève « formé » du Mestre, c’est-à-dire ayant conclu la formation initiale dispensée par Bimba.

Grâce à la troupe folklorique créée par son frère Camisa Roxa, Camisa voyage adolescent à travers tout le Brésil, participant à de nombreuses démonstrations de capoeira. Après un séjour de 3 mois à Rio de Janeiro et alors que son frère part en tournée en Europe, il décide, en 1972, alors qu’il n’a que 16 ans, de rester vivre à Rio pour donner matière à son rêve : enseigner la capoeira. Après quelques temps difficiles, une académie de judo lui fait confiance et il ouvre son premier cours de capoeira dans le quartier de Laranjeiras à Rio. Il devient alors membre du groupe de capoeira Senzala, au sein duquel il sera formé maître. Son professionnalisme et son sérieux aidant, il développe rapidement un important travail au sein de la cité merveilleuse.

En 1988, il fonde son propre groupe de capoeira, Abadá-Capoeira (2). En son sein, Mestre Camisa donne l’accent à la professionnalisation de la Capoeira. Il y développe également l’aspect social de la capoeira, en soutenant à travers des campagnes ou des projets sociaux des causes qui lui tiennent à coeur (lutte contre la pauvreté, éducation par le sport, citoyenneté, écologie …).

Mestre Camisa est aujourd’hui considéré non seulement comme l’un des capoeiristes les plus techniques du monde mais aussi et surtout pour son travail de recherche et de valorisation de la culture afro-brésilienne, et en particulier de la capoeira. Il reçoit ainsi en 2011 la distinction de docteur honoris causa de la part de l’Université Fédérale d’Uberlândia au Brésil.

Sa pédagogie

Au-delà de la pratique sportive, Mestre Camisa porte une grande importance, et ce dès ses débuts, à la recherche dans la Capoeira. Il développe sa propre méthode d’enseignement, en s’inspirant des concepts de Mestre Bimba. Il utilise le caractère ludique de la Capoeira par lequel l’élève découvre ses aptitudes, tant physiques qu’intellectuelles. Il met en place une pédagogie qui permet à chacun, quelles que soient son âge ou ses capacités physiques et mentales, de progresser et développer un jeu de capoeira. Pionner dans l’étude des postures de capoeira, il en propose des déclinaisons pour les adapter dans le respect de l’anatomie humaine, de façon à prévenir d’éventuelles lésions (par exemple aux articulations du genou).

 

VIDEO : Mestre Camisa, en 2006

Voici une des vidéos disponibles de Mestre Camisa jouant la capoeira, filmée en 2006 à l’occasion des jeux européens se déroulant en Belgique. Il s’agit d’un jeu d' »angola ». Jeu traditionnel de la capoeira ancestrale, ce jeu se caractérise par son aspect théâtral et sa malice. Il est souvent joué par les maîtres et capoeirstes de haut grade. Ce jour là, mestre Camisa joue avec Mestre Charm, son élève et aujourd’hui également maître au sein de notre école Abada-Capoeira.

(1) Mestre Bimba est le fondateur de la capoeira « régionale », style de capoeira proche de celui que nous jouons actuellement. C’est également la personnalité qui a été à l’origine du renouveau et du développement de la capoeira au Brésil puis dans le monde.

(2) Le nom du groupe, dont la première partie ABADÁ est un acronyme, signifie « Associação Brasileira de Apoio e Desenvolvimento da Arte-Capoeira » qui se traduit par « Association brésilienne d’appui et développement de l’art de la Capoeira ». C’est une association à but non lucratif et un des plus grands groupes de capoeira au monde de par le nombre de ses adhérents avec plus de 40.000 pratiquants dispersés dans plus de 40 pays. ABADÁ-Capoeira revendique une identité singulière parmi les autres groupes de capoeira de par son style, ses actions en faveur de l’écologie et de la citoyenneté et une philosophie de vie développée à travers l’art de la capoeira.

Vidéo YouTube Jogaki Capoeira Paris 2015 : Fête de la Musique en mode « Game Of Thrones »

 

Quand les Capoeiristes se mettent à « Jogar » lors de la fête de la musique, en plein Paris, sur la musique de la fameuse série télé « Game of Thrones »… ça donne :

Une vidéo sacrément barrée… Made in Jogaki 😉

 

N’hésitez pas à partager la vidéo, commenter, dites nous ce que vous en avez pensé ?

Spectacle des élèves Jogaki Capoeira Paris : en vidéo !

 

Suite de la tournée folle des spectacles Abada-Capoeira Jogaki !

Début Juin, les élèves de l’association se rassemblent devant l’entrée des artistes de l’Espace Pierre Cardin, Paris 8ème, afin de proposer un spectacle de capoeira lors du gala de fin d’année de Créadanse (association partenaire).

 

Tous les danseurs sont réunis dans un grand hall afin de finaliser les dernières répétitions : enfants, ados, adultes… tous les âges sont représentés !

Il est temps pour les élèves Jogaki de se rassembler pour le dernier briefing : rythmes joués par le berimbau et joués dans la roda, ordre des passages en Benguela (jeu traditionnel créé par Mestre Camisa), São Bento (jeu rapide et plus martial), Solos d’acrobaties…

Malgré son origine martiale, la Capoeira produite en spectacle propose de nombreux mouvements aériens et acrobatiques très esthétiques qui la font souvent passer pour une danse… bien souvent à tord car en dépit de gestes élégants et maîtrisés, elle s’avère un art martial redoutable.

 

Mais dans le cadre d’un spectacle, l’aspect artistique prime avant tout !

 

Consultez vite la page dédiée aux spectacles de Capoeira (infos, photos, prestations, contact…) :

SPECTACLES JOGAKI CAPOEIRA PARIS

 

Et très bientôt, un stage d’été Jogaki Capoeira pour les vacances en juillet 2015 (pour enfants, adolescents et adultes).

Consultez le planning et inscrivez-vous dès à présent pour une Séance estivale Gratuite :

STAGE VACANCES ETE JUILLET 2015 JOGAKI CAPOEIRA PARIS