Chargement...

Sujets "abada"

Jogaki aux Jeux Européens d’Abadá-Capoeira à Prague !

Du 13 au 17 avril, une dizaine d’élèves de Jogaki sont partis aux 19èmes jeux européens d’Abadá-Capoeira à Prague. Au programme de la capoeira, oui bien sûr, mais aussi beaucoup de fous rires !

Prague, son château, son pont, son horloge astronomique, ses alchimistes … et bien sûr son goulash et son trdelnik !

De bons jeux européens commencent toujours par un peu de tourisme… et s’accompagnent inévitablement de nombreuses découvertes culinaires. Si vous suivez un peu les aventures de Jogaki, vous avez dû noter ce goût pour la gastronomie. Notre voyage de Pâques n’y a encore une fois pas fait défaut : nous avons testé – et apprécié – les spécialités tchèques :

Le goulash (ce plat en sauce qu’on retrouve dans une grande partie de l’Europe central) est servi avec des knedlíky, la variante tchèque des knödel, qu’on connait en Allemagne du Sud et en Autriche. Contrairement aux knödel à base de pomme de terre, les knedlíky tchèques sont préparés à base de farine, œufs, levure et pain rassis. La pâte, un peu à la manière de nos quenelles, est façonnée en boules, qui sont pochées dans de l’eau bouillante. Ils peuvent être servis découpés en tranches en accompagnement d’un plat en sauce. Il en existe une forme sucrée, fourrées avec des fruits, et servie recouverte de sucre en poudre et de beurre fondu (ça, ça n’a pas fait l’unanimité chez tout le monde !).

Mais la star culinaire de notre voyage est sans conteste le trdelnik, ou « gâteau cheminée » (appellation française qui semble répandue). Il s’agit d’un gâteau creux, croustillant à l’extérieur et tendre à l’intérieur, façonné à l’aide de boudins de pâtes enroulés autour d’un « tube » qui est ensuite mis à cuire au-dessus de charbons de bois. Roulé dans un mélange sucre, farine de noix, amandes, cannelles (mélange pas très bien identifié mais délicieux ;)), il est ensuite prêt à être partagé facilement entre amis et dégusté tout chaud ! Plus d’infos sur cette star de notre voyage ici.

Et la capoeira dans tout ça ?

Oui parce qu’il faut pas croire. On s’est quand même entraînés sérieusement 🙂 Et même si on reprenait les calories perdues aussitôt le soir ou le midi arrivés, on a bien profité des stages dispensés par les mestres et mestrandos d’Abada-Capoeira : Mestre Camisa (bien sûr ! – si vous savez pas qui c’est … lisez l’article d’en-dessous ;)), Mestre Cobra (son bras droit !) et les Mestrandos basés en Europe (Mestrando Sabia – Belgique, Mestrando Cascao – Portugal, Mestrando Tigre – Belgique). Les stages de Mestre Camisa on fait l’unanimité comme d’habitude, suivis de prêt par ceux de Mestre Cobra. Mestrando Cascao nous a abreuvé d’énergie… et d’exercices physiques ! Mestrando Sabia a encore une fois prouvé toute sa technique (voire nous a perdu certaines fois!) et Mestrando Tigre est sans conteste le plus séducteur et le plus fou de nos Mestrandos ;).

Nous étions répartis en groupes par niveau. La plupart d’entre nous étaient dans le groupe écru à jaune ou dans celui jaune-orange à orange bleu. Pour les jaune-orange du groupe c’était un petit défi d’être avec les orange et orange-bleus mais ils l’ont relevé haut la main ! Les stages étaient bien sûr internationaux (en portugais et traduits en anglais), avec beaucoup de pays de l’est représentés – Prague oblige ! C’était sympathique de rencontrer des capoeirsites qu’on voit peu par ailleurs. Ainsi de nombreux russes, hongrois, polonais, tchèques, slovaques… La francophonie était également bien représentée avec aux côtés des nombreux Français, suisses, belges et Luxembourgeois. Ce qui fait que souvent on se retrouvait à parler français pendant les exercices !

Ok, d’accord, mais c’est qui qui a gagné ?

La France bien sûr, quelle question ?!

Nan parce que pour ceux qui ne sauraient pas, les jeu européens c’est une rencontre internationale de capoeira avec des stages, mais aussi une compétition… et donc un (ou plutôt des) gagnants ! La compétition est ouverte à partir de la corde orange. Pour Jogaki ont participé valeureusement Best Of et Bamba, dans des catégories avec un niveau très élevé : la C (cordes orange-orange bleu) garçons pour Best Of, et la A (vert-violet à marron) garçon pour Bamba. Mais de nombreux français ont participé … et même ont gagné. Ainsi, dans la catégorie « adolescents » (nouveauté cette année), Duracell de Côte d’Azur a atteint la 1ère place avec des gens d’un niveau très impressionnant, n’ayant rien à envier aux adultes ! Et bien sûr la catégorie reine, la A, a été remportée chez les garçons par un Français, notre ami Instrutor Vermelho de Chartes ! A noter la densité du niveau français dans cette catégorie avec 6 demi-finalistes sur 8 qui étaient français ! A saluer également la performance de Instrutora Felina de Strasbourg qui a fini 2ème de la catégorie A féminine derrière Lilas d’Allemagne.

Vous l’avez compris le drapeau Français était de sortie. On a bien compris, on s’est exclamés, on a vibré… Bref de vrais supporters ! L’année prochaine, objectif : sweatshirt France pour encourager nos champions !

***

Bon je m’arrête là car je sens que j’en ai déjà perdu certains d’entre vous ;) Si avec tout ça vous avez pas envie de réserver votre week-end de Pâques 2018 pour être de la partie aux XXème jeux européens d’Abada-Capoeira, je ne sais pas ce qu’il vous faut !! ;-)

Intro – Film du Festival Jogaki – Abada Capoeira Paris 2016

 

Et voici une page qui se tourne, le Festival Jogaki a eu lieu du 10 au 12 Juin avec une énergie phénoménale !!

Grand Merci au Mestre Canguru venu tout droit de Rio de Janeiro, Professor Davisão, Babuino Branco, Tico et Nô pour leur aide précieuse pendant l’événement, tous les instructeurs, gradés, élèves, parents pour avoir donné toute leur énergie et enthousiasme durant ce week-end inoubliable.

Le Film vidéo documentaire de l’événement sera diffusé prochainement sur la chaîne YouTube Jogaki Capoeira Paris, n’hésitez pas à partager le trailer en attendant la suite !!

 

 

DE MIAMI A RIO DE JANEIRO – 11 AOUT 2015 – By Asa de Ouro

FR : Deuxième jour à Rio pour certains, arrivée pour d’autres après un petit périple à Miami.
Quelques heures de transit ou nous avons profité pour faire une petite baignade et flâner dans les allées de Miami beach.

BR : Segundo dia no Rio pra alguns, chegada pra outros depois de uma escala em Miami.

Algumas horas de trânsito onde aproveiteimos pra pegar uma praia e mergulhar, passear nas praias de Miami beach.

 

 

FR : Arrivée à Rio en début d’après midi. Petite ballade le long de copacabana en espérant pouvoir se baigner. Mais c’est l’hiver à Rio et à partir de 16h00 la température descend, nous ressayerons demain :-)

Bouhhhh le petit vent frais nous a forcé à enfiler un pantalon et mettre un petit gilet pour se diriger vers le quartier de lapa pour un cours de danse.
Petit instant magique avec des professeurs géniaux. Le cours s’est déroulé en 2 temps : échauffements, petits exercices de décontraction, premier petit pas sur des rythmes entraînants.

BR : Cheguei no Rio no inicio da tarde. Caminhada na praia de Copacabana, esperando poder nadar um pouquinho. Mas aqui é inverno no Rio, e a partir das 4 da tarde, a temperatura não esta tão alta, vamos tentar amanhã :-)

Viiixxxxx o ventinho frio nos obriga a arrumar uma calça e botar o casaco pra ir pra Lapa, pegar uma aula de dança.

Momento magico com professores incriveis. A aula aconteceu em dois etapas : aquecimento, movimentos leves de descontração, primeiros passos ao som dos ritmos tradicionais.

 

 

FR : La deuxième partie du cours à été magique. Petit cours de maracatu avec les batucadas qui résonnent et nous faisaient danser sur des rythmes de folie.

BR : A segunda parte da aula foi fantastica. Aula de Maracatu com as batucadas tremendo e nos leve a dançar nesses ritmos danados.

 

 

FR : Nous allons nous coucher avec ces belles images et cette musique qui sent bon le Brésil.

BR : Nos ja estamos indo dormindo lembrando essas lindas imagens e esta musica bem brasileira.

Até amanhã

Article par / Autora : Asa de Ouro