Chargement...

Sujets "démonstration"

L’association Sol do Sul : une belle rencontre

Jogaki en démonstration au salon autonomic 2014 à porte de Versailles en soutien à Sol do Sul

Mercredi 11 juin fut l’occasion d’une belle rencontre pour Jogaki : celle de l’association Sol do Sul, de sa présidente Jacqueline et de sa fille Tanise.

Sol do Sul est une association française domiciliée dans le 14eme arrondissement de Paris qui – comme nous – a pour objet de promouvoir la culture brésilienne en France. Ce n’est cependant pas une asso de capoeira. Elle se distingue par deux particularités :

1) Sa présidente est bien brésilienne… mais a les cheveux blonds, bouclés, les yeux bleus et des tâches de rousseur !
Si à ce moment de l’article vous pensez que je vous mène en bateau, c’est que vous devez absolument contacter l’association et participer à ses événements !
Sol do Sul promeut en effet plus particulièrement la culture de l’état du Rio Grande do Sul dans l’extrême sud du Brésil, dont vous connaissez certainement la capitale, Porto Alegre, ne serait-ce que parce que la France y a joué son match d’ouverture de la coupe du monde. Or les habitants de cette région sont presque tous des descendants de colons européens (Allemagne, Italie, Pologne, etc.). Certaines traditions du Rio Grande do Sul nous rappellent d’ailleurs étrangement le vieux continent, telles que les Oktoberfest organisées dans de nombreuses villes et villages de l’Etat au même moment que leur grande sœur bavaroise.

Si vous voulez en connaître plus sur la culture de cette partie du Brésil, je vous invite à participer au festival Rio Grande do sul qu’organise l’association du 10 au 12 octobre 2014.

.

Overflow: Hidden No More

 

2) Tanise, membre active de l’association, est malvoyante… et capoeiriste ! En rejoignant Sol do Sul elle a décidé d’y apporter son combat pour le handicap. L’association organise ainsi depuis des actions franco-brésiliennes en faveur des handicapés. Par exemple des voyages d’handicapés français à Porto Alegre et ses environs afin de rencontrer leurs « homologues » brésiliens et de se rendre compte des différences entre les deux pays, notamment en termes de prise en charge du handicap. C’est donc pour son action en faveur des handicapés que l’association était présente sur le salon Autonomic, salon dédié à l’autonomie des personnes âgées ou handicapées, du 11 au 13 juin à Porte de Versailles, Paris. Elle y avait un stand et elle y proposait deux démonstrations culturelles et sportives par jour. Un jolie scène avec fond noir et installation son et lumière avaient en effet été installées dans un coin du hall d’exposition. Des bancs disposés autour permettaient au public d’assister aux performances.

.

 

Ayant dans le passé déjà suivi quelques cours de capoeira, Tanise souhaitait montrer que le handicap n’empêchait pas forcément de pratiquer et que malvoyante elle pouvait aussi bien rentrer dans une roda qu’une valide. C’était également l’occasion de promouvoir un aspect culturel de son pays. Les deux points forts de Sol do Sul étaient ainsi représentés.

Nos coordonnées obtenues grâce à la Maison des associations du 14eme, toujours présente pour aider ses membres (Merci !), Tanise et Jacqueline nous ont contactés pour nous demander de participer – bénévolement bien sûr – à leur aventure. Nous étions bien entendu d’accord sur le principe mais avions peur de décevoir : il n’est pas facile de réunir assez de capoeiristes le mercredi en journée pour une démonstration. Heureusement Tanise nous a rassuré : il s’agissait surtout de sensibiliser le public au handicap et de montrer qu’handicap et capoeira n’etaient pas forcément antinomique. Elle ne s’attendait pas à une démonstration impressionnante pleine de saltos. Ouff !

Voilà donc 4 petits Jogaki le mercredi 11juin 11h devant la scène illuminée un peu stressés… nous n’étions quand même pas très nombreux. Heureusement Tanise a été géniale. Quelques mouvements d’échauffement, quelques attaques, quelques esquives ensemble pour montrer au public les bases de la capoeira et que cela est abordable. Puis quelques jeux de benguela et de Sao Bento avec Tanise puis deux petits solos. Et voilà ! Nous quittions la scène sous les applaudissements et les chants du public qui avait appris du coup quelques coro enchantés par le mélange de sport et chant.

Ce fut donc une belle rencontre humaine. Peut être le début d’un partenariat plus long avec Sol do sul. Et l’occasion pour quelques Jogaki de prendre confiance en eux, en particulier dans leur capacité à participer aux démos. C’est avec des aventures comme celles-ci que Jogaki s’enrichit !

Merci encore Tanise et Jacqueline et à bientôt sur le Festival Rio Grande do Sul 🙂

#PUMABADÁ 2014 – Spectacle Jogaki Capoeira à Paris pour la marque de sports Puma

Fin mai 2014, en pleine effervescence des spectacles de capoeira à l’approche de la coupe du monde :

« Allo, bonjour, je suis bien à l’association Jogaki ?  »

« Oui, bonjour ! »

« Nous souhaitons mettre en place une démonstration de capoeira pour inaugurer le showroom d’une marque pour la coupe du monde, seriez-vous disponibles mardi 10 Juin en début de soirée ? »

« Après vérification sur l’agenda Jogaki, nous sommes bien disponibles à cette date. »

 

Ainsi commence l’aventure Jogaki pour encore un nouveau spectacle, cette fois-ci pour une marque de vêtements.

Après le JogaRoda au Cirque d’Hiver (épique !), le spectacle pour Faisca lors de Capoeira en Scène 1.0, la démonstration et initiation pour le don du sang à Paris, décidément ça n’arrête pas en ce moment !

 

La roda a lieu dans la cour finalement, un peu bosselé mais pas insurmontable pour nos jeunes et valeureux guerriers qui adaptent les mouvements au sol cabossé.

« Au Brésil on a connu pire avec les entraînements sur le sable à la dure (qui se projette dans les yeux) et les spectacles à Avignon lors des parades sur l’asphalte ! »

 

Quelques gingas plus tard, petite session photo sur la place de la République pour le souvenir, on repart avec de belles paires de Puma Brasil de leur nouvelle édition (magnifiques au passage !) ainsi que de jolis t-shirts de couleur vert Jogaki, simple coïncidence ou volonté du Destin ?

Bravo et Merci à tous les élèves et avancés ayant participé à la démo, de bons moments encore partagés…

 

Merci à Puma et à l’ensemble de l’équipe de l’agence associée pour leur accueil chaleureux et leur événement très convivial (les cocktails Caïpirinha !).

Abada Capoeira Paris 2014 – Roda de capoeira « ici c’est Pario de Janeiro »

Roda de Capoeira à Paris proposée par le graduado Bamba dimanche 8 Juin 2014 : « ici c’est Pario de Janeiro ».

http://www.youtube.com/watch?v=95Iw64FAzng Abada Capoeira Paris 2014 – Roda de capoeira.

 

Dimanche 8 Juin, 8 heures du mat’.

Il fait gris dehors… très gris. Il commence même à pleuvoir quelques gouttes.

C’est à se demander si ça pas être mort pour la Roda, je pense l’annuler…

Finalement vers 11 heures, le soleil revient parmi nous : fausse joie ?

Et ben non, en fait il a fait beau tout l’après-midi, la roda est maintenue !

Faisca par SMS : « C’est sec l’herbe ? vérifie quand même. »

Oui l’herbe semble avoir seché, le temps est parfait pour une belle roda (quoi que, un peu trop chaud mais bon c’est pas Rio de Janeiro).

 

On se rassemble petit à petit sur les bancs à proximité du champ de Mars, vers le monument de la Paix, les capoeiristes arrivent au compte-gouttes.

Cédric : « Vous êtes ou ? je suis sur la pelouse mais je ne vous voit pas ?? » On est juste un peu plus loin, au centre de la pelouse !

Finalement 15h20 on commence à se mettre en place, Multirão pour retirer toutes les capsules et canettes de soda qui trainent sur la pelouse, enfin on retrouve notre herbe propre et propice à quelques gingas et jeux de São Bento.

Après un petit Aulão de préparation et d’échauffement, nous commençons par quelques jeux de capoeira deux par deux suivi d’un moment spectacle avec quelques acrobaties des gradés et élèves, même les enfants y vont : motivés !

S’en suit deux rodas pour que le maximum de personnes puissent jouer, puis la roda finale avec passages Benguela et São Bento, un régal cet après-midi, et dire qu’on a failli annuler à cause de la météo capricieuse !!

 

Suite à la roda, un petit pique-nique fruitier avec partage de fruits et de jus de fruits (bien mérités !) proposé à l’occasion de la roda, comme le veut la tradition brésilienne de la « Mesa de Fruta ».

C’était bien sympa cette petite roda : à refaire dès qu’il fait beau !!

Bientôt la suite des vidéos, et en attendant voici un petit album photo souvenir (by Spawn alias Hossa photo).

 

« 1 de 4 »