Chargement...

Sujets "initiation"

Une journée ZEN et 100% Capoeira ! 13 AOUT by Corujinha

Ce matin du 13 août 2015, nous avons eu l’immense privilège d’assister au cours de Mestre Itapua Beiramar.

Le Mestre nous a expliqué sa façon de jouer et d’échanger dans la roda en 3 étapes (échauffement, reconnaissance, détermination d’un objectif, choisir si on joue avec ou contre l’autre, stratégie, atteinte de l’objectif puis e savoir terminer le jeu), ainsi que l’importance d’avoir une symbiose dans le jeu.

Nous avons pu faire une interview du Mestre dans laquelle il développe sa vision et sa philosophie de la Capoeira, notamment au travers de la création du mouvement « Movimento Novo ».

 

 
 

Suite au cours, nous avons déjeuner dans un restaurant végétarien brésilien dans le quartier de Botafogo.

Dans l’après-midi, nous sommes allés acheter du matériel de Capoeira dans une boutique spécialisée située dans le quartier de Lapa.

 

Laetitia, Carine et moi avons profité du fait que nous soyons dans ce quartier pour nous rendre aux escaliers de Lapa. Puis nous nous sommes rendus à la Fundiçao Progresso ou nous étions mardi pour nous renseigner sur le cours de Capoeira Angola pour vendredi. Nous avons rencontré deux autres autres capoeiristes de l’école de Capoeira Angola de Mestre Marrom, qui nous on proposé de tester les cours d’équilibre et de tissus. Ces deux disciplines leur permettent de progresser et travailler certains mouvement à la Capoeira. Ainsi, Laetitia et Carine ont testé le cours de tissus, et j’ai testé le cours d’équilibre. Les deux cours étaient super, mais très physique.

 

Bref, encore une journée bien remplie 🙂 !

 

Article par / Autora : Dévine « Corujinha »

Démonstration de Capoeira : le Brésil sur les toits de Paris avec Jogaki

Mardi 24 Juin 2014,

19 heures : découverte des lieux !

 

Parfois la Capoeira (et le destin) nous emmène vers des lieux jusque là insoupçonnés…

C’est alors qu’en ce mardi soir, nous avons rendez-vous avec les employés CE d’une célèbre entreprise française de co-voiturage en plein coeur de Paris 9ème.

Au programme :

démonstrations de Capoeira avec acrobaties, chants et instruments pour rythmer les jeux,

petit atelier d’initiation à la capoera pour le public !

Nous découvrons avec stupeur l’immensité des lieux, du hall d’accueil splendide avec ses jolis canapés, jusqu’à l’ascenseur futuriste…

S’en suit alors la découverte du lieu pour la démonstration de Capoeira à proprement dit.

Et là, nous découvrons le superbe cadre de la soirée, sur les toits de Paris, un coin de paradis…

Overflow: Hidden No More Overflow: Hidden No More Overflow: Hidden No More Overflow: Hidden No More Overflow: Hidden No More Overflow: Hidden No More Overflow: Hidden No More

 

 

20h pile : première démonstration de Capoeira,

Il est enfin de temps de passer à l’action !

La responsable nous appelle pour le premier passage : une démonstration de Capoeira avec jeux à deux puis solos, suivie d’une initiation pour le public.

Overflow: Hidden No More Overflow: Hidden No More Overflow: Hidden No More Overflow: Hidden No More Overflow: Hidden No More Overflow: Hidden No More Overflow: Hidden No More Overflow: Hidden No More

 

 

20h15 : l’initiation à la Capoeira pour le public !

Nous proposons au public, suite à la démonstration, de venir essayer un peu la Capoeira à travers un cours découverte.

Vont-ils jouer le jeu et participer devant leurs collègues dubitatifs ?

Quelques uns s’approchent, les plus jeunes se prêtent au jeu et commence à se former une petite équipe de participants.

L’émulation aidant, d’autres viennent se joindre à nous et c’est ainsi que commence l’atelier Jogaki :

Overflow: Hidden No More Overflow: Hidden No More Overflow: Hidden No More Overflow: Hidden No More Overflow: Hidden No More Overflow: Hidden No More Overflow: Hidden No More Overflow: Hidden No MoreOverflow: Hidden No More Overflow: Hidden No More Overflow: Hidden No MoreOverflow: Hidden No More Overflow: Hidden No More

 

 

à suivre… (petit vidéo clip prochainement)

L’association Sol do Sul : une belle rencontre

Jogaki en démonstration au salon autonomic 2014 à porte de Versailles en soutien à Sol do Sul

Mercredi 11 juin fut l’occasion d’une belle rencontre pour Jogaki : celle de l’association Sol do Sul, de sa présidente Jacqueline et de sa fille Tanise.

Sol do Sul est une association française domiciliée dans le 14eme arrondissement de Paris qui – comme nous – a pour objet de promouvoir la culture brésilienne en France. Ce n’est cependant pas une asso de capoeira. Elle se distingue par deux particularités :

1) Sa présidente est bien brésilienne… mais a les cheveux blonds, bouclés, les yeux bleus et des tâches de rousseur !
Si à ce moment de l’article vous pensez que je vous mène en bateau, c’est que vous devez absolument contacter l’association et participer à ses événements !
Sol do Sul promeut en effet plus particulièrement la culture de l’état du Rio Grande do Sul dans l’extrême sud du Brésil, dont vous connaissez certainement la capitale, Porto Alegre, ne serait-ce que parce que la France y a joué son match d’ouverture de la coupe du monde. Or les habitants de cette région sont presque tous des descendants de colons européens (Allemagne, Italie, Pologne, etc.). Certaines traditions du Rio Grande do Sul nous rappellent d’ailleurs étrangement le vieux continent, telles que les Oktoberfest organisées dans de nombreuses villes et villages de l’Etat au même moment que leur grande sœur bavaroise.

Si vous voulez en connaître plus sur la culture de cette partie du Brésil, je vous invite à participer au festival Rio Grande do sul qu’organise l’association du 10 au 12 octobre 2014.

.

Overflow: Hidden No More

 

2) Tanise, membre active de l’association, est malvoyante… et capoeiriste ! En rejoignant Sol do Sul elle a décidé d’y apporter son combat pour le handicap. L’association organise ainsi depuis des actions franco-brésiliennes en faveur des handicapés. Par exemple des voyages d’handicapés français à Porto Alegre et ses environs afin de rencontrer leurs « homologues » brésiliens et de se rendre compte des différences entre les deux pays, notamment en termes de prise en charge du handicap. C’est donc pour son action en faveur des handicapés que l’association était présente sur le salon Autonomic, salon dédié à l’autonomie des personnes âgées ou handicapées, du 11 au 13 juin à Porte de Versailles, Paris. Elle y avait un stand et elle y proposait deux démonstrations culturelles et sportives par jour. Un jolie scène avec fond noir et installation son et lumière avaient en effet été installées dans un coin du hall d’exposition. Des bancs disposés autour permettaient au public d’assister aux performances.

.

 

Ayant dans le passé déjà suivi quelques cours de capoeira, Tanise souhaitait montrer que le handicap n’empêchait pas forcément de pratiquer et que malvoyante elle pouvait aussi bien rentrer dans une roda qu’une valide. C’était également l’occasion de promouvoir un aspect culturel de son pays. Les deux points forts de Sol do Sul étaient ainsi représentés.

Nos coordonnées obtenues grâce à la Maison des associations du 14eme, toujours présente pour aider ses membres (Merci !), Tanise et Jacqueline nous ont contactés pour nous demander de participer – bénévolement bien sûr – à leur aventure. Nous étions bien entendu d’accord sur le principe mais avions peur de décevoir : il n’est pas facile de réunir assez de capoeiristes le mercredi en journée pour une démonstration. Heureusement Tanise nous a rassuré : il s’agissait surtout de sensibiliser le public au handicap et de montrer qu’handicap et capoeira n’etaient pas forcément antinomique. Elle ne s’attendait pas à une démonstration impressionnante pleine de saltos. Ouff !

Voilà donc 4 petits Jogaki le mercredi 11juin 11h devant la scène illuminée un peu stressés… nous n’étions quand même pas très nombreux. Heureusement Tanise a été géniale. Quelques mouvements d’échauffement, quelques attaques, quelques esquives ensemble pour montrer au public les bases de la capoeira et que cela est abordable. Puis quelques jeux de benguela et de Sao Bento avec Tanise puis deux petits solos. Et voilà ! Nous quittions la scène sous les applaudissements et les chants du public qui avait appris du coup quelques coro enchantés par le mélange de sport et chant.

Ce fut donc une belle rencontre humaine. Peut être le début d’un partenariat plus long avec Sol do sul. Et l’occasion pour quelques Jogaki de prendre confiance en eux, en particulier dans leur capacité à participer aux démos. C’est avec des aventures comme celles-ci que Jogaki s’enrichit !

Merci encore Tanise et Jacqueline et à bientôt sur le Festival Rio Grande do Sul :-)